Le néerlandais Ziggo rejette une offre d'achat de Liberty

BRUXELLES (Reuters) - Le câblo-opérateur néerlandais Ziggo a annoncé mercredi avoir reçu et rejeté une proposition de rachat de l'américain Liberty Global, son premier actionnaire.

Ziggo, valorisé 6,3 milliards d'euros en Bourse, n'a pas précisé le montant offert par Liberty Global, le groupe dirigé par le magnat des médias John Malone, qui détient déjà 28,5% de son capital.

Déjà propriétaire d'Unity Media, le deuxième câblo-opérateur allemand, Liberty a racheté en février le britannique Virgin Media pour environ 15,8 milliards de dollars (11,7 milliards d'euros) en numéraire et en actions.

Il a également tenté de racheter le numéro un allemand, Kabel Deutschland, avant de jeter l'éponge face au britannique Vodafone, qui en offrait 7,7 milliards d'euros.

L'hebdomadaire allemand Manager Magazin avait rapporté mercredi - avant l'annonce de Ziggo - que Liberty souhaitait fusionner le néerlandais avec sa filiale néerlandaise UPC et le belge Telenet, dont il détient déjà la majorité.

Ziggo, qui doit publier vendredi ses résultats trimestriels, a déclaré que rien ne permettait d'assurer que Liberty Global présenterait une nouvelle offre.

Liberty n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire.

L'action Ziggo a fini la journée en hausse de 6,72% à 31,20 euros après un pic à 32,18.

Robert-Jan Bartunek et Philip Blenkinsop; Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

See all articles from Reuters
Loading...

Friend's Activity