Le site de Continental Clairoix devrait être vendu à Suez Environnement

L'équipementier automobile Continental a annoncé ce vendredi avoir signé une promesse de vente pour son site de Clairoix, fermé début 2010. Sita, filiale de Suez environnent, compte y installer un centre de recyclage à l'horizon 2016.

L'usine de Clairoix, emblématique par la lutte sociale de ses salariés licenciés, les "Conti", sera-t-elle recyclée… dans le recyclage ? Continental France annonce ce 25 octobre avoir signé une promesse de vente avec l'entreprise Sita, rapporte l'AFP. Cette filiale de Suez Environnement aurait l'intention d'y implanter un "Ecopôle" d'ici 2016. Il comporterait un centre de tri, de recyclage et de valorisation de différents matériaux  (papier, plastique, carton, bois…). Sita ne chiffre pas le nombre d'emplois qui pourraient être créés sur le site. Le compromis de vente pourrait être signé dans les deux ans, sous réserve de l'obtention des autorisations administratives".

la reconversion du site, une "priorité" pour continental

Dans un communiqué, Continental France estime que cette promesse de vente "est l'aboutissement de quatre années d'efforts de la part de Continental, pour qui le redémarrage d'une activité industrielle sur le site de Clairoix était une priorité". "Nous estimions qu'il était de notre responsabilité de donner une seconde vie à ce site et avons ainsi investi 4,5 millions d'euros ces 4 dernières années pour le dépolluer et l'entretenir afin de permettre l'installation de nouvelles activités", déclare François Gérard, président de Continental France, dans le communiqué.

une bataille juridique qui perdure

L'usine de Clairoix comptait 1 120 salariés au moment de l'annonce de sa fermeture, en mars 2008. Elles est devenue le symbole de la déroute industrielle de 2009 et de l'âpreté des luttes sociales qu'elle a



... Lire la suite sur UsineNouvelle.com

Loading...

Friend's Activity