La Fnac supprime 180 postes chez ses disquaires

PARIS (Reuters) - La Fnac a annoncé jeudi la suppression de 180 postes en France chez ses disquaires afin d'adapter ses effectifs à un marché en continuel déclin depuis plus de dix ans.

Le distributeur de produits culturels, qui emploie aujourd'hui 800 personnes dans le disque en France, précise ne pas être parvenu à un accord avec les organisations syndicales.

Ces suppressions concerneront les magasins d'Ile-de-France, sauf Paris, ainsi que certains magasins de province, soit 63 magasins sur 103 au total.

La direction du groupe, qui emploie au total 16.000 personnes dans le monde, précise qu'elle lancera en octobre de nouvelles négociations visant à "déterminer les modalités sociales de ce projet afin de favoriser le reclassement interne et d'accompagner au mieux les salariés concernés".

La Fnac est touchée de plein fouet par la baisse continue du marché du disque, qui a perdu près de 60% de sa valeur entre 2006 et 2012 avec la dématérialisation des supports.

Le groupe a annoncé fin juillet avoir réduit ses pertes au premier semestre grâce à ses réductions de coûts, alors que son chiffre d'affaires a encore fortement baissé (-6%).

La Fnac, qui a fait l'objet d'une scission du groupe Kering, propriétaire de Gucci ou Bottega Veneta, a été mise en Bourse en juin dernier.

Introduite à 22 euros, l'action Fnac a clôturé jeudi soir à 19,75 euros, accusant une baisse de 10% pour une capitalisation boursière de 327 millions d'euros.

La valeur avait touché un plus bas à 14,27 euros le 3 juillet.

Pascale Denis, édité par Gwénaëlle Barzic

See all articles from Reuters
Loading...

Friend's Activity