J'ai plongé dans "La Piscine" de 42, l'école de Xavier Niel

Lundi 13 août, dans le hall de l'école 42. Dans la foule des étudiants, un blondinet à l'air hagard joue des coudes, chargé d'un énorme sac à dos et d'un tapis de sol. D'un geste, on lui indique spontanément le chemin du sous-sol, où s'entassent valises, sacs de voyage et matelas gonflables rabattus à la hâte contre les murs de béton gris.

Un squat géant investi avec la bénédiction de l'administration : quelque 800 étudiants sont rassemblés ici pour la rentrée de "La Piscine", le stage intensif de présélection ouvrant les portes de 42, l'école d'informatique créée de toutes pièces par Xavier Niel, le patron de Free. L'arrangement permet aux étudiants venus de province de minimiser les frais, et aux acharnés du code de maximiser leur temps sur place.

Dommage collatéral : ça sent un peu le chien mouillé dans la cage d'escalier, où des serviettes humides garnissent les rambardes jusqu'au deuxième étage. Mieux vaut s'y habituer : si mon baptême du feu ne durera que deux jours, mes camarades sont là pour quatre semaines, à l'issue desquelles seul un quart voire un tiers d'entre eux seront sélectionnés.

Le "Terminal"

A 9 heures, un jeune barbu vêtu d'un t-shirt noir estampillé "staff" donne le coup d'envoi. Le flot des étudiants est invité à investir les trois grandes salles, une par niveau, où sont alignés des centaines de Mac flambant neufs. Je m'installe au premier étage.

La première règle de 42 est claire : mieux vaut être autonome. En guise de consigne, nous avons reçu un login et un mot de passe, qui permettent d'accéder au site de l'école. Charge à chaque candidat de comprendre ensuite ce qu'on attend de lui.

Des récits ayant déjà fuité sur la première Piscine, qui s'est déroulée en juillet, je connais déjà le principe général : chaque jour, une nouvelle série d'exercices démarre, sur lesquels les élèves ont en général 48 heures pour plancher. A nous (...) Lire la suite sur Francetv info

J'ai testé les casse-têtes de 42, l'école d'informatique de Xavier Niel
VIDEO. Un chauffard confesse sur internet avoir tué un homme
L’objectif pour smartphone qui menace les appareils photo
Un site de coaching en séduction signalé à la justice pour apologie du viol
Une salariée licenciée pour avoir trop consulté Facebook
Loading...

Friend's Activity